Comment augmenter les salaires des collaborateurs face à l’inflation ?

Avec l’augmentation du coût de la vie qui affecte toutes les plus grandes villes, le pouvoir d’achat des salariés peut être mis à rude épreuve. Alors comment les dirigeants et conseils d’entreprises peuvent-ils aider leurs employés face à cette pression sans avoir recours qu’à une augmentation salariale ? Découvrons ensemble les stratégies possibles pour augmenter leurs revenus et leur pouvoir d’achat.

Les prix grimpent, les fiches de paie ne suivent pas

La période des négociations annuelles obligatoires (NAO) s’ouvre dans un contexte d’inflation à la hausse. Les entreprises doivent aider leurs collaborateurs à faire face à cette augmentation et aux demandes de rattrapage du pouvoir d’achat. Quels moyens pour aider les collaborateurs ?

Augmenter le salaire des collaborateurs

Quand et comment augmenter le salaire

Tous les ans, les entreprises peuvent décider d’accorder une hausse salariale. Celle-ci peut prendre plusieurs formes: revalorisation annuelle, bonus, prime… Le chef d’entreprise et le conseil d’administration détermineront le type, la date et le montant de l’augmentation qui est adaptée à la situation économique et financière emprise par l’entreprise.

Les hausses salariales peuvent être un pourcentage fixe appliqué sur chaque fiche de paie en fonction de la classification professionnelle, les salaires des responsables et opérateurs ou encore selon un système basé sur le rendement personnel. Ainsi, il est possible que certaines catégories de personnel bénéficient d’une augmentation plus importante que d’autres.

Comment gérer la pression sur les coûts liée aux hausses de salaires

Lorsque l’inflation se met en place et qu’il faut également tenir compte du contexte économique complexe dans lequel l’entreprise va devoir maintenir sa compétitivité et sa rentabilité, il est important que l’employeur adopte une correcte gestion des coûts.

Le dirigeant doit trouver l’équilibre idéal entre des augmentations salariales justes effectuées conjointement avec un système intelligent qui réduit ou inspire l’efficience.

Autres solutions que l’augmentation du salaire seule :

  • Offrir une flexibilité : outre les hausses salariales proposées par l’entreprise, il est possible qu’elle mette en place un système consensuel flexible. Cela signifie que les collaborateurs ont la possibilités de travailler plus de temps pendant certains mois en échange d’un congés supplémentaire pris durant une autre période par exemple. La flexibilité de la gestion des heures supplémentaires et des congés peut constituer un avantage pour l’employeur et le salarié, sans parler de l’amélioration du bien-être.
  • Mettre en place un système de bonus ou primes : une prime fixe attribuée à chaque année aux collaborateurs à compter du moment où ils ont été employés ou d’autres à chaque fois qu’ils atteignent un objectif prédéfini peut être une solution.
  • Proposer un plan d’intéressement aux bénéfices : Des plans liés aux performances peuvent aussi être mis en place pour encourager l’engagement des collaborateurs, comme par exemple des bonus liés au chiffre d’affaires, aux profits, et à la croissance de l’entreprise. Pour plusieurs salariés ces plans représentent une incitation considérable et peuvent aider à réduire le coût des hausses salariales.

Conclusion

En plus d’agir directement sur les salaires, il est nécessaire que les entreprises se penchent sur des moyens supplémentaires pour accompagner leurs collaborateurs face à l’inflation. Qu’il s’agisse d’offrir une flexibilité dans la gestion des heures supplémentaires, mettre en place un système d’intéressement, proposer des primes ou des bonus annuels adaptés, tous ces moyens doivent être analyser cas par cas et adaptés au contexte social et professionnel de votre entreprise.

Le rapport qualité/prix restant globalement satisfaisant malgré l’augmentation du coût, certaines solutions moins onéreuses pourraient s’avérer utiles pour garder le pouvoir d’achat au niveau attendu tout en permettant à votre entreprise de se développer, tout en tenant compte de l’impact social que celle-ci aura sur l’ensemble de la population française.

Laisser un commentaire